Spectacle Joseph, père adopté

Être père, au fond, qu’est-ce que cela veut dire ? A travers le destin d’un père atypique, Joseph, le père de Jésus, la pièce apporte un éclairage à hauteur d’homme. Ni hagiographie, ni actualisation, la pièce se veut la vibration d’un cœur et d’une humanité traversée par l’inattendu.

Alain Combes, l’auteur du spectacle, se saisit de ce personnage parfois oublié pour parler de paternité. Il nous fait entrer dans l’ambiance et le contexte de l’époque pour nous faire découvrir comment s’enracine le comportement de Joseph, un homme simple du peuple d’Israël. « On sait très peu de choses sur le personnage. Mon but n’est pas de réduire les zones d’ombre du récit évangélique ni d’expliquer de qui n’est pas dit, ni de répondre aux incertitudes. J’ai cherché, par cette histoire simple mais extraordinaire à tracer la ligne d’un regard : celui d’un homme qui devient père. Et ce destin emporte toutes les paternités du monde dans les mêmes questionnements ». La pièce se veut la vibration d’un cœur et d’une humanité traversée par l’inattendu. Joseph, c’est non seulement l’homme qui devient père, mais c’est aussi celui qui est adopté par l’enfant, et au-delà encore, c’est l’homme à qui se révèle l’amour mystérieux à l’origine de tout. Alain Portenseigne fait vivre avec simplicité et sincérité ce texte profond et limpide. Le comédien sait se faire musicien, donner le sourire ou l’émotion pour que l’aventure de Joseph concerne chacun de nous.

Commentaires fermés.